DES AVISEURS THÉRAPEUTIQUES DANS OMNIMED

Omnimed met en oeuvre des aviseurs thérapeutiques permettant notamment d'identifier des patients pouvant souffrir de maladies rares. Les patients sont identifiés à partir d'algorithmes basés sur des combinaisons d'éléments liés à la maladie qui sont présents au dossier du patient.

Les aviseurs sont créés à partir de ces algorithmes et sont élaborés afin de vous aider à établir les diagnostics appropriés, en plus de vous fournir des ressources pertinentes pour aider vos patients souffrant de ces maladies rares.

La faible fréquence et la méconnaissance de ces maladies sont les deux principaux facteurs qui expliquent la difficulté à poser ces diagnostics. Grâce aux aviseurs thérapeutiques intégrés à son DMÉ, Omnimed a pour objectif d'offrir une solution aux dilemmes cliniques auxquels font face les cliniciens en présence d'une maladie rare. Ainsi, Omnimed souhaite jouer le rôle de facilitateur afin que les cliniciens puissent offrir les meilleurs soins possibles aux patients souffrant de telles maladies.

 

 

QU’EST-CE QUE LE HPN?

L’HPN (Hémoglobinurie paroxystique nocturne) est une maladie acquise rare et potentiellement mortelle, qui entraîne l'hémolyse des globules rouges. Elle est attribuable à l'activation anarchique du complément 1-4

Étant donné que l’HPN est une maladie mal connue, certains patients ont attendu jusqu’à 10 ans avant d’en recevoir le diagnostic. 1-3 Une proportion de 35 % des patients atteints d’HPN décèdent dans les 5 ans qui suivent le diagnostic malgré les meilleurs soins de soutien 4.

 

 

Comment pourriez-vous aiDER CE PATIENT?

Saviez-vous que ce patient présente des marqueurs cliniques associés à un risque élevé d'hémoglobinurie paroxystique nocture (HPN) selon les lignes directrices de 2010 de l'International Clinical Cytometry Society (ICCS)? 

Veuillez répondre par « oui » ou par « non » à la question ci-dessus.

 

Vous pouvez mieux aider votre patient en lui demandant de se soumettre à un cytométrie de flux à haute sensibilité au moyen d'un échantillon de sang périphérique, en vue d'exclure l'HPN.

Nous vous recommandons fortement de discuter de ce cas avec un spécialiste de votre région ou cliquez ici pour remplir un formulaire de demande à soumettre à un laboratoire spécialisé spécifique de ce programme. Cette demande vous permettra de faire passer une cytométrie de flux à haute sensibilité à votre patient. Toutes les directives sont décrites dans ce formulaire, afin de s’assurer que l’examen est effectué de manière simple et en temps opportun. Lorsque ce formulaire est utilisé, le programme assumera tous les coûts liés aux tests.

 

UNE FOIS LES RÉSULTATS OBTENUS

Selon les résultats obtenus, vous pourriez vouloir discuter davantage de ce cas avec un expert spécialisé en HPN. Pour planifier un rendez-vous et vous entretenir avec un expert du Réseau HPN Canada, maintenant ou plus tard, visitez le site Web de PNHConnect.

 

Option de retrait DU PROGRAMME

Si vous ne voulez pas participer à ce programme d’initiative d’appui à l'amélioration de la qualité (AAQ), veuillez remplir ce formulaire afin que nous retirions vos patients du programme. Dès que le retrait sera effectué, l'aviseur HPN ne s'affichera plus dans le dossier de vos patients et ce même si des marqueurs indiquent toujours qu'il pourrait être atteint de cette maladie.


RÉFÉRENCES

  1. Canadian PNH Network. www.pnhnetwork.ca

  2. Heitlinger, E. Learnings from over 25 years of PNH experience: The era of targeted complement inhibition. Blood Rev. 27, S1–S6 (2013).

  3. Richards, S. J., Rawstron, A. C. & Hillmen, P. Application of flow cytometry to the diagnosis of paroxysmal nocturnal hemoglobinuria. Cytometry 42, 223–233 (2000).

  4. Dacie, J. V. & Lewis, S. M. Paroxysmal nocturnal haemoglobinuria: clinical manifestations, haematology, and nature of the disease. Ser. Haematol. 5, 3–23 (1972).

  5. Hillmen, P., Lewis, S. M., Bessler, M., Luzzatto, L. & Dacie, J. V. Natural history of paroxysmal nocturnal hemoglobinuria. N. Engl. J. Med. 333, 1253–1258 (1995).

  6. Borowitz, M. J. et al. Guidelines for the diagnosis and monitoring of paroxysmal nocturnal hemoglobinuria and related disorders by flow cytometry. Cytom. Part B - Clin. Cytom. 78, 211–230 (2010).

  7. Movalia, M. K. & Weitz, I. Incidence of PNH Clones by Diagnostic Code Utilizing High Sensitivity Flow Cytometry. Blood 118, 1013 (2011).

  8. Hill, A. et al. Under-recognized complications in patients with paroxysmal nocturnal haemoglobinuria: Raised pulmonary pressure and reduced right ventricular function. Br. J. Haematol. 158, 409–414 (2012).

  9. Hillmen, P. et al. Long-term effect of the complement inhibitor eculizumab on kidney function in patients with paroxysmal nocturnal hemoglobinuria. Am. J. Hematol. 85, 553–559 (2010).

  10. Nishimura, J.-I. et al. Clinical course and flow cytometric analysis of paroxysmal nocturnal hemoglobinuria in the United States and Japan. Medicine (Baltimore). 83, 193–207 (2004).

  11. Weitz, I. et al. Cross-sectional validation study of patient-reported outcomes in patients with paroxysmal nocturnal haemoglobinuria. Intern. Med. J. 43, 298–307 (2013).

  12. U.S. National Library of Medicine. Medline Plus. Lactate dehydrogenase test. (2014). at <https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003471.htm>

  13. U.S. National Library of Medicine. Medline Plus. Reticulocyte count. (2014). at <https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003637.htm>

  14. U.S. National Library of Medicine. Medline Plus. Bilirubin blood test. (2014). at <https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003479.htm>

  15. U.S. National Library of Medicine. Medline Plus. Haptoglobin blood test. (2014). at <https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003634.htm>

  16.  Jang, J. et al. Predictive Factors of Mortality in Population of Patients with Paroxysmal Nocturnal Hemoglobinuria (PNH): Results from a Korean PNH Registry. J Korean Med Sci 31, 214–221 (2016).